3 pâtisseries à croquer à Lisbonne

Avouons qu’en voyage, la pâtisserie est souvent le parent pauvre des découvertes culinaires. Dès le petit-déjeuner, combien d’entre nous ont déjà eu le mal du croissant bien doré et feuilleté ? Lisbonne est une délicieuse exception. Incarné par son célébrissime pastel de nata (pasteis), le Portugal pâtissier mérite que l’on ne s’attarde pas uniquement à la morue nationale. Voici les trois pâtisseries à engloutir sans tarder !

Les Pasteis de Nata

pasteis de nata

Les pasteis de Bélem

Direction le quartier de Belém, où vous vous empressez de grimper dans la fameuse tour emblématique de la ville, ancienne gardienne du port de Lisbonne, pour dévorer les pasteis de Belém. Une pâtisserie, datant de 1837, est l’objet d’attroupements continus devant ses auvents bleu marine, sept jours sur sept. L’adresse confectionne et sert les meilleurs pasteis de la ville. Les pasteis (pastel au singulier) sont des petites tartes qui ont le look d’un flan. La pâte est feuilletée mais plus cassante, avec une pointe de sel notable. Et la crème à la vanille coule davantage. On saupoudre un peu de cannelle sur les pasteis tièdes avant de les engloutir. L’adresse entretient le mystère autour de sa recette, héritée des moines Hiéronymites dont le monastère se visite à proximité. N’ayez pas peur d’attendre une table pour prendre le temps de dévorer des pastéis dans le salon de thé. L’expérience en vaut la chandelle, avec cette vue directe sur la fabrique. Fameux !

Pasteis de Bélem
R. Belém 84-92, Lisbonne

Le bolo de arroz

bolo de arroz

Le bolo de arroz de la confeitaria nacional

Sachez que vous dégusterez aussi des pasteis à la confeitaria nacional, la plus ancienne pâtisserie de Lisbonne, située Praça da Figueira. Plus que pour le goût, la visite vaut surtout le détour pour le lieu qui a gardé son charme d’antan. Goûtez-y le bolo de arroz (c’est ce que j’ai préféré ici !). C’est une sorte de muffin, plus gonflé, et surtout confectionné avec de la farine de riz. La mie est ainsi plus légère. Un délice quand il est accompagné d’un café à l’heure du goûter !

Confeitaria Nacional
Praça da Figueira 18B, Lisbonne

La pao de Deus

pao de deus

Le pao de Deus

C’est l’autre surprise délicieuse d’un voyage au Portugal. Cette petite boule, qui ne cache pas son moelleux, ne paye pas de mine. Et pourtant, sa mie est très fondante, presque spongieuse. On sent bien le sucre (on a surtout les mains qui collent), sans en être écoeuré. Surtout, le pao de Deus, c’est-à-dire le pain de Dieu, développe un bon goût de noix de coco. On le dévore traditionnellement à la Toussaint, mais on en trouve partout, y compris dans les chaînes comme A Padaria Portuguesa.

>>> D’autres découvertes culinaires à Lisbonne : 

7 adresses vérifiées et approuvées à Lisbonne

6 recettes pour dévorer Lisbonne à pleines dents

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *