Madeleines, la recette qui roule sa bosse !

madeleines-decor-cwinenotcookQui ne s’est jamais cassé les dents sur la recette de cette star des petites faims intempestives ? Le petit gâteau lorrain, qui a rendu célèbre la ville de Commercy, cache bien son jeu sous cette bosse qui paraît si simple. Il existe autant de recettes que de moules à madeleines…

J’ai donc mené ma petite enquête, au moyen de tests de recettes pour définir celle que l’on peut réaliser à la maison, sans être déçu par le résultat. Bref, celle qui marche ! La madeleine doit arborer une jolie couleur blonde, et crâner avec sa bosse au milieu. J’ai réalisé la recette de madeleines d’Anne-Sophie Pic, celle de l’équipe de 180° pour son ouvrage « traité de miamologie – Les fondamentaux de la pâtisserie décryptés par le pourquoi » et la recette de madeleine de Claire Heitzler. Le plus grand spécialiste de la madeleine s’appelle Gilles Marchal. Le pâtissier est l’ancien Chef du Bristol, de la maison du Chocolat ou encore du Crillon. Ce grand virtuose du sucré a fait de la madeleine la star de sa délicieuse boutique à Montmartre. Retenez ses conseils de fabrication dans cette vidéo. J’ai bien sûr aussi testé sa recette.

Avant de vous donner la recette des madeleines, petit brainstorming sur le B.A-ba pour réussir les madeleines, à la suite de cette enquête fondante.

1. Utiliser du miel

Que ce soit Anne-Sophie Pic, Gilles Marchal ou Claire Heitzler, tous les chefs utilisent du miel pour la recette des madeleines. Le miel est un ingrédient phare pour donner du goût à la pâte.

2. Mélanger la farine et la levure chimique d’un côté et les liquides de l’autre

On tamise la farine avec la levure chimique ensemble. Dans un autre cul de poule, on mélange le lait, avec les oeufs et le miel légèrement chauffé s’il est trop costaud.

3. On monte les oeufs au ruban avec le sucre

Pour incorporer un maximum d’air, on fouette les oeufs entiers avec le sucre semoule pendant 15 min (recette de claire Heitzler).

4. On préchauffe le four à 250° sur le mode ventilé et on atteint le four pour la cuisson ! 

Cela vous étonnera sans doute, mais on profite de la chaleur d’un four désormais éteint pour cuire les madeleines. La pâte va gonfler grâce à la forte chaleur puis cuire tout doucement grâce à la baisse progressive de celle-ci. Merci Chef Marchal !

5. On prépare la pâte la veille !

Mieux vaut préparer la pâte à madeleines la veille pour laisser agir la levure chimique durant 24h. C’est le secret d’une belle bosse !

Recette pour une vingtaine de madeleines de belle taille

madeleines-four-cwinenotcook

Les madeleines à la sortie du four (c)WineNotCook

Ingrédients :

145g de fraine type 45
2 oeufs
85g de sucre semoule
40g de lait (si possible entier)
7g de levure chimique
130g de bon beurre type Isigny Sainte-Mère
20g de miel
Quelques zeste d’un citron (facultatif)

  1. Préchauffer le four sur chaleur tournante à 250°C.
  2. Faire fondre le beurre jusqu’à ce qu’il mousse (à 75°C). Réserver.
  3. Monter les oeufs au ruban avec le sucre au batteur pendant 15 min.
  4. Pendant ce temps, tamiser la farine avec la levure chimique.
  5. Mélanger le lait et le miel ensemble. Ajouter le mélange aux oeufs.
  6. Incorporer rapidement les poudres en fouettant, sans trop insister longuement.
  7. Garnir le moule à madeleines, préalablement beurré et fariné (et réserver au frigo pendant la préparation de la recette des madeleines), jusqu’à quasiment la hauteur.
  8. Eteindre le four et enfourner les madeleines pour 7 min de cuisson (vérifier la cuisson, tout dépend de la puissance de votre four).

 Avec tous ces conseils, impossible de rater vos prochaines madeleines ! N’hésitez pas à me poser vos questions, j’y répondrai avec plaisir. 

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>