Ma bûche « Noël sous les tropiques » – roulé praliné, passion, caramel

L’objectif de ma bûche cette année a été de revisiter la traditionnelle bûche de Noël roulée en la cachant pour l’utiliser comme le coeur de la recette. Le gâteau roulé est aussi la base de mon dessert. C’est un joli clin d’oeil personnel, car le gâteau roulé est la recette que j’ai réalisé le plus souvent à mes tout débuts. C’était il y a bien longtemps…

Côté goût, il fallait que j’obtienne la satisfaction de tous avec un ingrédient gourmand et des fruits exotiques. Résultat, le roulé est au praliné, et craque sous la dent, tandis que le fruit de la passion et la brunoise de mangue contenteront les autres. Voilà pour le blabla, place à la recette !

Mon accord :

  • un Champagne brut pour la fête (évitez le demi-sec qui sera trop sucré pour cette recette)
  • un vin moelleux : Pacherenc doux, un Coteaux-du-Layon
  • un vin doux naturel : un Maury (Mas Miel)
  • Une vendanges Tardives Gewurztraminer

buche passion caramel roule praline

Pour une bûche de 8 personnes

Pour le roulé

30g de beurre
100g de poudre d’amandes
100g de sucre glace
25g de farine
125g d’oeufs
128g de blancs d’oeufs
40g de sucre semoule

Pour le crémeux passion

10g de beurre froid
1 feuille de gélatine
140g d’oeufs
120g de sucre en poudre
140g de purée de fruits de la passion (environ 10 fruits)
85g de mascarpone
Zestes de citron vert

Pour le praliné

150g de noisettes entières
150g d’amandes entières
200g de sucre semoule
50g d’eau

Pour le croustillant praliné

50g de crêpes Gavotte
170g de praliné
140g de chocolat noir

Pour le crémeux caramel

175g de mascarpone
56g de beurre
115g de crème liquide entière
90g de sucre semoule
2g de gélatine
1 pincée de sel

1 mangue mûre

Pour le glaçage

12g de gélatine
10cl d’eau
170g de sucre semoule
75g de poudre de cacao amer
9cl de crème liquide entière

 

Pour le praliné
(on peut le préparer à l’avance et le conserver au réfrigérateur dans une boîte hermétique)

  1. On torréfie les noisettes et les amandes au four à 150°. Les fruits secs doivent être entiers et disposer encore de leurs écorces, qui donnent du goût au praliné.
  2. Laisser refroidir les noisettes et les amandes.
  3. On fait un caramel avec le sucre et l’eau. On porte les deux à ébullition. On mesure la température.
  4. A 116°C, on ajoute les noisettes et les amandes torréfiées. On mélange vigoureusement pour éviter que le caramel ne colle trop. On laisse cuire une vingtaine de minutes.
  5. On débarrasse sur une feuille de papier sulfurisé et on laisse refroidir.
  6. Quand tout est froid, on mixe les noisettes et les amandes caramélisées, et ce par à coup car le mixeur risque de brûler les ingrédients. On obtient au final une pâte terriblement gourmande, presque liquide.
  7. On réserve au frais.

Pour le roulé

  1. On réalise un biscuit Joconde. On met à fondre le beurre dans une casserole, jusqu’à ce qu’il crépite et devienne noisette. Attention à ce qu’il ne brûle pas ! On réserve le beurre pour qu’il refroidisse.
  2. On tamise le sucre glace avec la farine, la poudre d’amandes. On mélange avec les oeufs. Il faut fouetter pour que l’appareil blanchisse et devienne mousseux.
  3. On ajoute le beurre noisette refroidi.
  4. Pendant ce temps, on monte les blancs en neige. On verse le sucre semoule en deux fois, quand les blancs moussent et à la fin pour serrer la meringue.
  5. On préchauffe le four à 200°.
  6. On incorpore les blancs en neige au mélange précédent sans casser les blancs.
  7. On verse l’appareil sur un silpat ou une feuille de papier sulfurisé. On égalise les bords pour que la couche soit uniforme.
  8. On enfourne pendant 6 à 8 min.
  9. Le biscuit Joconde doit être moelleux. Attention à la sur-cuisson qui va casser le biscuit !
  10. On retourne le biscuit Joconde sur un torchon mouillé. On laisse refroidir quelques minutes. On roule grossièrement le roulé pour qu’il refroidisse dans cette forme.
  11. On déroule. On pare les bords pour obtenir un rectangle de biscuit régulier. Vérifier la taille en longueur du moule à bûche. Le roulé s’insére au milieu. Compter 1 cm d’espace de chaque côté. Couper s’il y a du gâteau en trop.

>>>Si vous avez besoin d’aide pour réaliser le gâteau, toutes les astuces sont ici ! 

Pour le croustillant praliné

  1. On fait fondre le chocolat au bain-marie.
  2. On mélange le chocolat fondu aux crêpes Gavotte émiettées et au praliné.
  3. On tapisse le biscuit Joconde de croustillant praliné.
  4. On serre très fort le roulé au praliné. Pour ce faire, on s’aide d’une plaque à pâtisserie que l’on coince contre le rouleau et on tire en même temps le papier sulfurisé. Le roulé roule sur lui-même, et se serre de plus en plus.
  5. On réserve le roulé au praliné au frais.
buche roule praline passion caramel

A la découpe…

Pour le crémeux passion

  1. On fait ramollir la gélatine dans un grand bol d’eau froide.
  2. On récupère le jus des fruits de la passion. On le fait chauffer dans une casserole.
  3. Dans un cul de poule, on mélange le sucre avec les oeufs jusqu’à ce que l’appareil blanchisse.
  4. Quand le jus est chaud, on le verse dans le cul de poule. On délaye. Puis, on transvase à nouveau dans la casserole.
  5. Sur feu moyen, on fouette jusqu’à ce que le crémeux épaississe.
  6. On ajoute la gélatine. On délaye bien.
  7. Hors du feu, on ajoute le beurre. On lisse à l’aide d’un mixeur plongeant.
  8. On travaille un peu le mascarpone pour le détendre. On l’ajoute au crémeux passion. On incorpore les deux matières délicatement.

Pour le crémeux caramel

  1. On plonge la gélatine dans un bol d’eau froide.
  2. On prépare un caramel à sec. On verse le sucre semoule dans une casserole à fond épais. On met sur feu moyen et on ne touche JAMAIS au sucre, sinon il va cristalliser.
  3. Quand le sucre commence à fondre, on peut donner quelques petits coups à la casserole pour répartir la chaleur sur le sucre.
  4. Pendant ce temps, on fait chauffer la crème liquide entière, avec une pincée de sel.
  5. Quand le caramel est totalement cuit, on le décuit en versant d’un coup la crème liquide, qui ne doit être ni trop chaude ni trop froide. On mélange immédiatement sans jamais cesser !
  6. On ajoute la gélatine et on délaye.
  7. On débarrasse le caramel dans un cul de poule. On ajoute le beurre en morceaux et on mixe.
  8. Quand le caramel est descendu à 40°, on ajoute le mascarpone. On mélange délicatement.
  9. On réserve au réfrigérateur.

Pour le montage

  1. On épluche la mangue. On taille des petits dés.
  2. Dans le moule à bûche retourné, on tapisse le fond de crémeux passion. On laisse prendre le crémeux 15 min.
  3. On place au milieu le roulé au praliné en appuyant bien sans trop insister pour qu’il ne touche pas le fond.
  4. On verse le reste de crémeux passion sur les côtés.
  5. On ajoute les dés de mangue tout autour en les tassant bien sur le crémeux passion.
  6. On finit avec le crémeux caramel. On égalise bien tous les bords.
  7. On filme le moule et on place au congélateur durant toute une nuit.

glacage chocolat buchePour le glaçage

  1. Le jour de réalisation de la bûche, on prépare aussi le glaçage.
  2. On fait ramollir la gélatine dans un bol d’eau froide.
  3. Dans une casserole, on mélange le sucre, avec la poudre de cacao, la crème liquide et l’eau.
  4. On fait bouillir. On ajoute la gélatine essorée. On délaye bien.
  5. On réserve une nuit au réfrigérateur.
  6. Le jour J, on réchauffe le glaçage au bain-marie. Quand il atteint 37°, on peut l’utiliser.
  7. On place la bûche sur une grille à pâtisserie et on verse d’un coup le glaçage sans revenir sur ses « pas » pour éviter les défauts.
  8. On tape un peu la bûche pour ôter l’excédent.
  9. On décore avec les figurines de son choix. On réserve au réfrigérateur pour que la bûche dégèle tout doucement. Pour ma part, j’ai utilisé des paillettes d’or et déposé des billes de chocolat sur le dessus. Sur les côtés, j’ai appliqué du pralin.

>  J’ai appris à maîtriser ce glaçage grâce à l’Encyclopédie du Chocolat de Frédéric Bau, dont la recette est devenue pour mes créations un véritable incontournable !

Joyeux Noël à tous !


 

>>> D’autres recettes de fête : 

Mes petits bonnets de Noël : brownie, mousse chocolat praliné, truffes chocolat blanc-coco

Christmas Brunch, les recettes incontournables

Mes sucettes de foie gras

Joconde, dacquoise, génoise, cuiller : quel biscuit pour ma bûche de Noël ? 

Noël sucré – Collection Décembre 2015

 

 

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>