7 adresses vérifiées et approuvées à Lisbonne

lisbonne belvedereAh Lisbonne ! Ses ruelles pavées que l’on adore détester pour leur montée, ses pasteis à découvrir aux quatre coins des rues pour prétexter un comparatif, ses miradouros (belvédères) qui offrent chacun une vue plongeante sur la belle portugaise… La capitale du Portugal est une destination délicieusement charmante que j’ai eue plaisir à arpenter à plusieurs reprises.

Son authenticité, malgré son hyper-succès récent, n’empêche malheureusement pas la floraison d’adresses ultra touristiques qui ne sont pas toujours faciles à éviter, puisque les bonnes élèves empruntent aussi parfois leurs mauvais codes (on y revient plus bas). Un menu traduit en anglais ne doit pas vous effrayer par exemple. La gentillesse unanime des Lisboètes brouillant davantage les cartes !

Osons un résumé succinct : le quartier de l’Alfama, le plus vieux quartier de Lisbonne, le seul à avoir subsisté après le tremblement de terre de 1755 et celui que vous vous empressez de découvrir lors d’une première fois, vous offre autant de probabilités que de gagner au loto si vous recherchez une table authentique (ne manquez pas pour autant de le visiter !).

A la suite de ma dernière escapade, à l’occasion du réveillon du Nouvel An, et puisque les vacances vont certainement vous donner envie d’une petite virée lisboète, voici les 7 adresses incontournables, celles qui ne m’ont pas déçue et qui sont, à mon sens, des valeurs sûres.

CAFE LISBOA AVILLEZJosé Avillez, le chef incontournable de Lisbonne

A seulement 37 ans, José Avillez a construit un petit empire culinaire dans la capitale portugaise. Et ce qu’il y a de bien, c’est que chacune de ses adresses permettent de satisfaire un budget. Le chef qui cuisine l’arroz de mariscos comme personne, un plat typiquement portugais à base de riz et de fruits de mer, s’impose dans le quartier du Chiado. Il y a son restaurant doublement étoilé, Belcanto, qui donne face à son “Cafe Lisboa”. Si le service n’est pas des plus souriants, le Café Lisboa permet de goûter à moindre coût à la patte Avillez. Comptez 16,50 euros le menu avec une entrée et un plat, couverts compris. José Avillez vient aussi d’ouvrir Bairro do Avillez où sont regroupés plusieurs concepts gourmands, avec un espace traiteur pour les plus pressés et une taverne où s’attabler.

Café Lisboa
Largo de São Carlos 23, Lisbonne

bacalhau arros de mariscos jose avillez

à gauche : Bacalhau à Bràs et olives explosives / à droite : Arroz de mariscos au poulpe

Pasteis de Belem, le bon goût sucré lisboète

Visiter Lisbonne sans prévoir un détour par la pâtisserie Pasteis de Belem serait une erreur. Que dis-je ? une sottise ! Alors bien sûr, de nombreux voyageurs vous diront que cette adresse du quartier de Belem où tout le monde se presse pour visiter le Monastère des Hiéronymites et la tour de Belem, est ultra-touristique. Qu’importe quand le tourisme a si bon goût ! Depuis 1837, cette pâtisserie, qui ne détient que cette seule et unique adresse dans le monde (et ce n’est pas près de changer m’a confié la manager) a hérité des moines voisins de la recette des fameux pasteis, ces petits gâteaux portugais dont la crème est plus moelleuse que celle de nos flans, et la pâte d’un croustillant différent. On saupoudre d’un peu de cannelle sur les pasteis encore tièdes, et on dévore tout cru, accompagné d’un café. Un délice !

pasteis de belem

Soit vous faites la queue pour commander à emporter votre étui de pasteis (franchement, la file d’attente peut être impressionnante mais le service est rapide), soit vous patientez en attendant qu’une table dans le salon de thé avec vue directe sur la fabrique se libère (n’hésitez pas à vous imposer, d’autres touristes n’hésiteront pas à vous griller la priorité). L’expérience est totale dans le deuxième cas. Petite astuce : allez-y entre 10h et 12h quand les groupes sont occupés à visiter le monastère des Hiéronymites

Pasteis de Belem
Rua de Belém nº 84 a 92, Lisbonne

Les rooftops de Lisbonne

cocktail rooftop lisbonne

Sur la terrasse du rooftop du bar-restaurant Topo, dans le quartier de la Mouraria

La ville aux sept collines n’a pas que l’inconvénient de mettre nos mollets à rude épreuve. Cette caractéristique donne l’avantage à une ribambelle de rooftops de s’installer dans des points stratégiques de Lisbonne où le temps s’arrête à l’occasion d’un cocktail, avec une vue plongeante sur le Tage, les dômes des églises, ces petites places en haut d’une montée que l’on aperçoit que depuis ce point de vue… Plusieurs rooftops se cachent en haut des hôtels. Et il ne faut pas avoir peur d’entrer dans ces établissements même si vous n’avez pas réservé de chambre. Sachez toutefois que les clients de l’hôtel seront prioritaires pour bénéficier d’une table. C’est le cas du rooftop du Bairro Alto Hotel. Mais si vous parvenez à obtenir une place (soyez patients), c’est un souvenir mémorable qui vous attend !

Pour les adeptes des lieux en dehors des sentiers battus, le rooftop du quartier de la Mouraria est celui à prescrire sans détour. Situé en haut d’un centre commercial, le bar-restaurant Topo se trouve dans l’ancien quartier malfamé de Lisbonne, devenu aujourd’hui le repère des voyageurs avisés. Tendance donc ! Et pour l’heure, les touristes ne sont pas encore nombreux à connaître le coin… Le barman concocte de délicieux cocktails que l’on prend goût à siroter sur un fond musical emmené par un DJ en live. Ambiance jeune et décontractée.

Bairro Alto Hotel
Praça Luís de Camões 2, Lisbonne

Bar-Restaurant Topo
Commercial Center Martim Moniz, Praça Martim Moniz, Lisbonne

Gare au Bairro Alto !

La communauté des adeptes du Lisbonne fêtard vous pressera de découvrir le Bairro Alto la nuit tombée. Endormi la journée, le quartier se réveille en effet dès 18h30 pour servir les tapas portugais, les fameux petiscos, et surtout démarrer le flot de cocktails et de verres d’alcool qui l’enivreront jusqu’à très tard. Le Bairro Alto regorge aussi de petits restaurants tous plus alléchants les uns que les autres. Le hic, c’est que face à cette offre pléthorique on ne sait pas lequel choisir en espérant ne pas tomber dans le piège touristique.

Cervejaria do Bairro, mon coup de coeur

calcada vinho verde Tons DuorumAprès avoir épluché une ribambelle de cartes de restaurant du Bairro Alto, je me lance enfin à mes risques et périls dans la Cervejaria do Barrio. Je ne saurais vous encourager à en faire autant ! La petite brasserie au look moderne est cohérente quand elle honore les barriques de vins en guise de décoration puisque la brasserie sert des nectars, au bar ou à table, tout à fait respectables. On y déguste des vins du Douro, comme ce Tons de Duorum blanc (3,70 euros le verre) que le patron me recommande. Et l’endroit est prescrit pour tremper les lèvres dans le fameux “vin vert” portugais, comme ce Calçada, à déguster bien frais. Le Vinho Verde est une des découvertes aussi incontournables que les pasteis de Nata à mon sens. Ce sont des vins blancs secs légèrement perlants, qui ont été embouteillés très tôt. Rassurez-vous, leur robe n’est pas verte ! L’appellation Vinho verde offre l’occasion d’un apéritif agréable sans prise de tête.

Côté carte, la cervejaria (qui sert aussi de bonnes bières) soigne tout un tas de recettes portugaises qu’il est bon d’additionner pour composer un repas gourmand. La croquette de morue est incontournable, tandis que les coques revenues à l’ail sont délicieuses tout comme les beignets de calamars. La Cervejaria do Bairro sert surtout le fameux poulpe façon “lagareiro”, c’est-à-dire servi avec un filet d’huile d’olive, coiffé de coriandre, assaisonné d’ail, et accompagné de pommes de terre au four. Une recette typique et pleine de saveurs !

table cervejaria bairro

Croquette de morue, coques à l’ail et citron, poulpe façon « lagareiro »

Cervejaria do Bairro
R. do Norte 86, Lisbonne

Aldeia, la bonne surprise

murganheira

Murganheira, des bulles portugaises

Voilà un exemple de ces tables lisboètes qui brouillent les cartes, et qui sont pourtant de très bons repères. Dans le Bairro Alto, Aldeia rassure le passant avec son autocollant Tripadvisor, qui juge de la qualité à l’intérieur. La carte est traduite en anglais. Et de l’extérieur, on aperçoit un imposant aquarium qui confirme le penchant marin de la carte. Autant d’arguments pour effrayer les voyageurs avisés de ce genre de pratiques dignes des restaurants touristiques qui sont tout sauf typiques. Combien de touristes à Lisbonne sont passés à côté de cette bonne adresse ? J’ai failli moi aussi. Heureusement qu’un groupe de jeunes hommes lisboètes m’a grillé la priorité pour que je comprenne qu’ils étaient prêts à payer la réservation en avance et être sûr d’avoir une table le soir du 31 décembre. Ni une ni deux, je les ai imité. Et j’ai bien fait ! Aldeia m’a offert la découverte de belles huîtres portugaises, nées dans l’Algarve, d’un vin effervescent façon Champagne à la portugaise, le Murganheira, ou encore du pasta chifferini au homard portugais, une sorte de tambouille de pâtes à la tomate avec de généreux morceaux de chair du crustacé. Une soirée gourmande en bon et dû forme pour accueillir 2017 !

pasta chifferini

Pasta Chifferini au homard

huitres algarve cedro do noval

Des huîtres de l’Algarve & Cedro do Noval

Aldeia
Tv. da Queimada 32, Lisbonne

Time Out Market Lisboa, la bonne adresse à l’effet KissCool…

time out market lisboaA côté de la gare Cais do Sodré, d’où vous prenez un train pour aller à la plage à Cascais, se trouve un repère qui rend fou n’importe quel foodista. Time Out, le fameux guide britannique, a eu l’idée géniale de réunir les chefs portugais en vogue ainsi que les adresses tendances de la capitale dans un seul et même lieu. Des halles ont été totalement rénovées pour accueillir ce projet en forme de cantine géante, où l’on commande son menu auprès de kiosques avant de s’installer sur d’immenses tables au milieu. Le chef étoilé Henrique Sa Pessoa y sert des burgers gastronomiques, une salade de poulpe, un tataki de saumon ou revisite le fish and chips, le tout accompagné d’un verre de vin ou d’une bière. Alexandre Silva, le Top Chef local, constitue un autre choix tout aussi immanquable. Dans ce marché, vous déjeunez pour un ticket autour de 10 à 15 euros. Un budget supérieur à ce qui est pratiqué dans le reste de la capitale, mais la qualité est au rendez-vous.

fish and chips

Le Fish and Chips revisité par Henrique Sa Pessoa

Toutefois, il y a un hic, et c’est le fameux effet KissCool… La bonne initiative a été prise à son propre jeu, et est victime de visiteurs (essentiellement des touristes) qui n’ont aucun scrupule à s’adjuger une place sans même avoir commandé un plateau, confiant la tâche à un proche (les touristes s’imaginent au McDo…). Résultat, quand la borne clignote et vous indique que votre plat est prêt, il vous faut une bonne dose de calme et un soupçon de chance pour espérer, éventuellement, sauter sur une place où dévorer votre plat de chef. Trouver le moindre centimètre carré où poser son plateau relève du challenge, et impose de marcher aussi longtemps qu’il est nécessaire pour manger votre commande froide. Disons-le, l’expérience est ruinée par ce casse-tête qui mérite d’être rapidement réglée, sans quoi le Time Out Market Lisboa risque d’être à terme relayé au rang de fausses bonnes adresses dans les guides touristiques.

Pour autant, je ne saurai que trop vous conseiller de tenter votre chance. Prenez des plantes 24 heures plus tôt pour être zen, et surtout prévoyez de vous restaurer en dehors des heures de repas. 16 heures est un très bon compromis. Bien sûr, ne pensez même pas à mettre un pied au Time Out Market Lisboa le week-end… Dernière astuce, ne vous obstinez pas à trouver une place au milieu du marché. Allez jeter un oeil vers les artères annexes où des tables hautes (en présence de rares chaises !) restent désespérément seules…

kiosque time out market lisboa

Time Out Market Lisboa
Av. 24 de Julho 49, Lisbonne

>>> D’autres découvertes à Lisbonne : 

3 pâtisseries à croquer à Lisbonne

6 recettes pour dévorer Lisbonne à pleines dents

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>